Faire sa propre promo

On dira ce qu’on voudra mais quand on danse, on est en pleine campagne électorale.

Non en fait, on est plutôt en mode promo : On se fait de la publicité. On sait qu’on est regardé donc on se doit de donner le meilleur de soi-même. Pourquoi ? Pour se faire inviter par la suite.

Mais y’a pas que ça. Le monde de la salsa marche beaucoup par réputation. Plus on va en soirée, plus on est vu, plus on se fait connaitre. Et quand on est « connu », on a tout gagné : On se fait inviter, on nous parle, on nous pose des questions … Et donc faire sa promo accélère ce processus.

« Faire sa promo », c’est quoi ? C’est faire kiffer les gens qui nous regardent en une seule musique. Ça, c’est de la bonne publicité.

Mais alors comment faire sa promo ? Est-ce qu’on peut faire ça avec tout le monde et n’importe quand ?
Pas vraiment.

 

Time to shine

Le but de « faire sa promo » est d’être vu par un maximum de monde et de leur dire « je vous montre comment danser », le tout en une seule musique (voir deux maxi). Ce n’est pas de l’arrogance mais de la démonstration.

Alors première règle d’une bonne promo : Attendre le bon moment.

Par exemple, il n’est pas pensable de « faire sa promo » au début d’une session salsa après qu’une longue session de bachata se termine. D’ailleurs en général, il est déconseillé de danser la première d’une nouvelle session. Principalement parce que tout le monde se rue sur la piste et que personne ne vous regarde.

Concrètement, une bonne promo se réalise en début de soirée. On se fait remarquer, on montre qu’on est là et on montre qu’on a envie de bien danser ce soir. Encore plus fort : une bonne promo marche encore mieux en milieu de soirée. En effet, tout le monde est arrivé, l’échauffement est fini donc on peut commencer à danser pour de vrai. Je crois que le moment idéal, c’est quand une musique rapide (genre Aguanilé) vient de finir et que tout le monde retourne s’asseoir fatigué. A ce moment là, la piste est vide … pour vous.

Le moment venu, tout se joue entre vous et votre partenaire.

Avec qui peut-on se faire une bonne promo ? Avec quelqu’un qu’on connait bien ou alors quelqu’un qu’on a vu bien danser. Ne sortez pas le « grand jeu » avec une fille avec qui vous n’avez jamais vu dansé, c’est bien trop risqué. En général, on a toujours deux ou trois danseuses dans notre entourage avec qui la complicité est très grande et avec qui nos passes s’enchainent sans soucis. C’est avec elles qu’il faut faire sa promo.

En ce qui concerne les passes, quelques acrobaties sont la bienvenue mais 1 ou 2 maxi. Au delà, ça fait trop et ça perd de sa valeur. D’ailleurs, une acrobatie en milieu de musique et une dernière à la fin sont largement suffisant. C’est vraiment pour dire « voila, même ça je sais le faire » et créer le « wow » chez le public.

Pour le reste, opter pour des passes simples parfaitement contrôlées en variant avec des petites touches techniques. C’est le mélange des deux qui a de l’impact : On maitrise les bases tout en agrémentant de grosses figures par-ci par là.

Voila un petit schéma d’une bonne promo.

Voila le scénario type d'une belle page de publicité