Doit-on sortir en groupe ?

Quand nous prenons régulièrement des cours de salsa, que cela soit en association ou genre en début de soirée, il y’a toujours un moment où l’on forme un groupe.

Le schéma social est simple :

  • On se voit tous les mardis, donc au début, on se dit bonjour par politesse.
  • Puis on se demande son prénom, on commence à rigoler, apprécier le cours pour son ambiance, les danseurs etc …
  • Et en fin de compte, on s’échange les numéros de téléphone et on organise des sorties en groupe.

Alors est-ce que c’est conseiller de sortir en groupe ?

  • On est entouré d’amis donc ça aide à lutter contre la timidité : on peut tenter les passes qu’on a appris tous ensemble.
  • De plus, quand on danse pas, on discute entre nous … bref, un bon moment social.
  • En général, un « groupe » aime bien fréquenter les mêmes lieux, ça devient une habitude. A ce moment là, on s’appelle même plus pour se donner RDV, on sait qu’on va retrouver du monde sur place.
  • Un peu plus tard, avec le temps, ce groupe a envie de nouveautés et va tester d’autres endroits. Ça, c’est quelque chose qu’on aurait fait plus difficilement en étant seul.

A première vue, « sortir en groupe » parait être une excellente expérience et surtout très motivant.

On aime nos amis et on ne veut jamais les quitter

Mais ce concept a un très gros défaut :

Quand tu sors en groupe, tu ne danses qu’avec ton groupe

Et ça, c’est très grave. Pourquoi ?

  1. Parce que les hommes ne font plus d’effort dans leur guidage, les filles de leur groupe ont tellement l’habitude de danser avec eux qu’elles connaissent toutes les passes. Pire : Elles peuvent les anticiper.
  2. Parce que les filles sont perdues quand elles dansent avec des hommes hors de leur groupe et qui leur font « des nouvelles passes ».
  3. Parce que ça isole le groupe des autres personnes de la soirée (personne n’aura envie de vous inviter).
  4. Parce qu’à cause des points (1) et (2), le niveau du groupe va drastiquement chuté.
  5. Parce que la salsa, c’est le partage et des rencontres. Sans nouvelle rencontre, il y’a une lassitude qui s’installe et qui va blaser tout le monde.

Alors oui, « sortir en groupe » est génial au début et aide beaucoup à s’intégrer dans le milieu. Mais faut voir ça comme une 1ère vitesse dans le boitier d’une voiture, il faut aller au delà sinon, on ira jamais loin (quelle belle phrase).

Quelques solutions possibles :

  • Vous interdire de danser avec vos amis et n’invitez que des inconnues.
  • Aller dans une soirée où vous n’avez jamais mis les pieds … le tout avec 2 amis max. Ça va vous forcer à inviter.

Ce sont deux petits exemples mais vous l’aurez compris, il faut se forcer à l’aller voir ailleurs pour ne pas s’enraciner. C’est exactement l’inverse que dans une vie de couple 😉